15 Rue Auber, 75 009 Paris      01 53 83 78 30

Top

Blog

L’incertitude du futur : entre plaisir et inconscience

Il y a toujours des personnes autour de vous qui se demandent comment vous arrivez à dormir sans savoir exactement ce que gagnerez le mois prochain. Il y a aussi ceux qui se demandent comment vous arriverez à progresser professionnellement si personne ne peut vous suivre et vous guider au quotidien. Et il y a vous qui, face à l’incertitude du futur, avez décidé de bâtir vos plans avec une bonne dose de plaisir et une touche d’inconscience.

Les freelances qui avancent sont ceux qui regardent la peur en face

Le jour où j’ai décidé de vraiment quitter mon poste de salariée, je ressentais l’euphorie de la décision enfin prise, “youpi, je me lance enfin”, tout de suite suivie par la peur viscérale “oh non mais qu’est-ce que je suis en train de faire, je risque une place certaine pour un futur qui sera peut-être catastrophique”. Sauf qu’il y a un élément dont j’ai très vite pris la mesure et dont la portée est désormais évidente lorsque je me revois prendre la décision il y a 3 ans : la peur amène l’immobilisme par crainte d’un futur rimant avec échec. Que serait votre vie sans cette peur d’agir et de prendre des risques ?

Le jour où vous avez pris la décision de voler de vos propres ailes, vous avez, peut-être sans vous en rendre compte, choisi de tolérer cette peur comme une fidèle compagne. Au lieu de rester dans votre situation précédente, vous avez décidé de changer la donne et de redistribuer les cartes de votre futur. Il y a malgré tout des matins, voire des semaines entières où chaque matin vous vous levez en vous demandant comment vous allez vous en sortir. Les clients se font rares, vous avez des impayés, des relations conflictuelles avec des partenaires, tout semble concorder pour vous en faire baver.

Dans ces moments difficiles, regarder tous les effets négatifs liés à vos peurs en identifiant les pensées que vous ressassez “si ça continue comme ça je n’aurai plus jamais de missions” ou “si plus aucun client ne paye je vais avoir des dettes” ou même “je n’aurai plus jamais de relations cordiales avec mes clients”. Alors que finalement, en regardant ici et maintenant et en arrêtant de penser à un avenir qui n’existe que dans votre tête, vous gagnerez de l’espace de réflexion et du temps pour organiser votre réussite. Regardez vos peurs en face, acceptez-les et passez à l’action positive maintenant ! La peur est mauvaise conseillère et aucune bonne décision n’a jamais été prise en l’écoutant.

 

Le temps de choisir et de se faire plaisir

J’ai dernièrement animé un atelier pour apprendre à mieux se présenter pour arriver plus rapidement à convertir des prospects en clients. Alors que je faisais un tour d’horizon de l’importance de savoir avec qui vous vouliez travailler pour que cela puisse arriver rapidement, l’un des freelances présents a expliqué qu’il n’avait aucun problème à avoir des missions et qu’il ne comprenait pas pourquoi il devrait mieux se présenter. En creusant, il s’est avéré qu’il travaillait 7 jours sur 7, pour des clients qui le payaient bien en dessous du prix du marché et qu’il ne prenait pas réellement de plaisir à travailler avec chacun d’entre eux. Au final, oui il avait du travail mais un travail qui n’était ni gratifiant financièrement, ni épanouissant intellectuellement.

En devenant freelance, vous avez plusieurs possibilités pour gérer l’incertitude de votre futur professionnel :

  • Option 1 : vous subissez votre situation de freelance en acceptant tout ce qui se présente. Vous avez peut-être choisi cette option sans même vous en rendre compte : vous avez du travail par dessus la tête, des clients majoritairement pénibles et pourtant vous vous versez un salaire bien en dessous de ce que vous aimeriez et êtes bien loin de travailler sur les projets qui vous font vraiment rêver. Cette option sonne étrangement vraie ? Il est temps de passer à la deuxième option.
  • Option 2 : vous devenez acteur de votre situation. La différence majeure entre l’option 1 et l’option 2 repose sur la peur de l’échec à plus ou moins long terme. L’option 1 est une forme d’apnée qui vous fait accepter les missions comme une bouffée d’air frais par la peur de manquer. L’option 2 en revanche vous permet de voir le plan pour arriver à atteindre vos objectifs. Au lieu d’être en apnée, vous voyez des îles sur lesquelles vous pouvez reprendre régulièrement des forces. Vous pouvez parfois être sous-payés mais vous savez pourquoi vous l’acceptez (l’obtention d’une référence ou la création d’un lien de confiance important par exemple) et vous pouvez aussi accepter de travailler 7 jours sur 7 parce que vous voulez à tout pris que votre mission soit un immense succès.

Quelle posture choisissez-vous au quotidien ? L’incertitude du futur se vit d’abord aujourd’hui à travers les actions que vous menez et le plan que vous modelez. Inutile d’écouter la voix envahissante de la peur, elle amène immobilisme, stress et mauvaises décisions. Soyez aux commandes de votre business et déterminez comment et où vous voulez aller, sans écouter les peurs de ceux qui vous entourent. Ce sont les leurs, pas les vôtres.

15 Rue Auber, 75 009 Paris – 01 53 83 78 30 Accès Client
Hello. Add your message here.